AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet    Partagez|

Surveillance accrue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Caste trois
avatar



- EMPLOI : Guardian
- ETUDES : Formation Guardian
- LOGEMENT : Appartement
- NEED TO KNOW : • Amoureux d'une femme marié
• Couplé depuis peu
- ADJ : 21
- © : ©Exordium
- TES CREDITS : 26
- MESSAGES : 22
- DATE D'INSCRIPTION : 17/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Surveillance accrue   Sam 15 Sep - 1:06

Surveillance accrue


Flash Back

Quand on lui avait présenté le dossier d'Athéna, le brun avait soufflé insolemment, il fallait l'avouer, il avait peur de s'ennuyer sur ce dossier. Cependant, une sélection minutieuse se faisait sur tout ceux qui avaient été rétrogradés et une surveillance accrue s'imposait pour les candidats qui présentaient le potentiel de s'opposer à l'Agence. Finalement, il était plutôt satisfait de sa mission, sans l'avoir même remarqué, il appréciait le calme de la filature qui avait débuté ces derniers jours.

Appartement délabré du district 4 • 10h06 du matin

Le guardian avait choisit comme base un immeuble dont les appartements allaient être entièrement rénovés par l'Agence, ils avaient donc été vidés de fond en combles. À l'arrivé du brun, un sans-abri avait trouvé le bon filon et élisait domicile dans l'appartement terne du rez-de-chaussé, Elio était contraint de faire évacuer l'endroit pour mener à bien sa tutelle.

Elio tenait du bout des doigts ses lunettes de vision hautes portés, les yeux rivés en direction des fenêtres de l'appartement que la jeune femme partageait avec son nouveau mari. Il constatait du mouvement et ce, depuis une heure, rien qui ne dénote des habitudes prises jusqu'à maintenant. Le guardian observait sa montre analogique, la brune n'allait pas tarder à sortir de l'appartement. Il rangeait ses équipements encombrant dans une malle sécurisé qu'il laissait sur place, ne gardant que le strict minimum sur lui.

Le guardian sortait de l'immeuble et descendait les marches qui desservait son entrée tout comme le faisait Athéna face à lui, vêtu comme un civil, le brun se fondait parfaitement dans la masse. La brune, à pied, se rendait à son travail. Cela lui prenait à peu prêt une heure et quart chaque jour.

10h36 • Marché de la Caste 4

Jusqu'à présent, le trajet avait été mené sans encombre. Entouré par une masse grouillante de personne, Athéna et le guardian traversait le marché toujours animé de la Caste 4, au plus grand malheur du brun qui malgré son entraînement aurait plus de mal à réagir en cas de fuite de la jeune femme. Pour une fois depuis qu'Elio suivait la brune, elle s'arrêta en face d'un stand de breloque, et miroir personnalisé en tout genre. Tandis qu'elle s'observait dans un des miroirs, Elio s'arrêta dans un stand de t-schirt en diagonal de la position de la jeune femme.

Prise par une folie vendeuse, le marchand du stand qu'Elio bordait s'approchait de lui et énergiquement il lui proposait ses plus beaux articles, gêné dans son enquête Elio refusait discrètement l'offre de l'homme de peur d'être remarqué. Malheureusement pour lui, il était tombé sur une personne tenace et apparemment dans le déclin puisqu'il était prêt à tout pour démarcher l'un de ses t-schirts. Le guardian fut obligé de se montrer plus strict et déjà des paires d'yeux curieux se posaient sur les deux hommes. Dans des moeurs local de vente, l'homme souleva le t-schirt du brun et remarqua, ainsi que plusieurs autres personnes, son armes.

Durant les dernières secondes, les yeux bleus d'Elio avaient alternés entre le visage d'Athéna projeté par le miroir face à elle et le marchand, ce fut les dernières secondes les plus importantes puisque la brune faisait partie de ceux qui avaient vu la scène. La femme réagit étrangement, puisqu'elle eut l'air angoissé et sans attendre un seule instant elle prit ses jambes à son cou, suivit de près par Elio qui s'engageait dans une course poursuite turbulente.

Quelques minutes plus tard proche de l'arrêt de tram

Bien que doté d'une bonne condition physique, Athéna n'arrivait pas à distancer le brun, sa seule porte de sortie était le tram, qu'elle espérait prendre sans qu'Elio ne le puisse. Ce fut presque une réussite mais le brun s'engouffra dans la rame un poil après elle, il se demandait ce qui pouvait bien pousser la femme à s'enfuir de la sorte ? Faisait-elle partie des rebelles ? Il la suivait jusqu'à la dernière cabine et dégainait à présent son arme en direction d'Athéna qui se tenait dos à la dernière paroi de l'appareil, effrayé, tout les civiles se ruèrent dans les cabines éloignées. Elio ne quittait pas des yeux la fugitive.

- Ne m'oblige pas à m'en servir, tu vas arrêter de courir maintenant ? Dit-il, tout en reprenant son souffle.

Ft. @Athéna Katakuri

©️ Vanka

_________________

With every day it get's better


©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Caste quatre
avatar



- EMPLOI : Serveuse dans le district 2
- ETUDES : Education
- LOGEMENT : Appartement miteux dans le district 4 avec Shinji
- NEED TO KNOW : AOUT 2017 a trompé son ex-mari avec un joueur accro aux relations dangereuses avec des femmes mariées
JANVIER 2018 a été prise en flagrant délit d'adultère
FIN JANVIER 2018 a été rétrogradée classe 4, avec un job en classe 2, et un mari qu'elle apprend tout juste à connaitre.
MARS 2018 a découvert qu'elle était enceinte. Ne sachant pas qui était le père, elle a décidé d'avorter sans en parler à qui que ce soit.
- ADJ : 26
- DISPO RP : dispo
- © : Avatar par gryffindor
- TES CREDITS : 38
- MESSAGES : 65
- DATE D'INSCRIPTION : 08/06/2018
Voir le profil de l'utilisateur http://nochoices.forumactif.com/t158-athena-mistakes-has-been-ma http://nochoices.forumactif.com/t226-athena-garisson-26-ans-castre-4-serveuse-dans-le-district-2 http://nochoices.forumactif.com/t227-banque-electronique-d-athena
MessageSujet: Re: Surveillance accrue   Dim 16 Sep - 15:11


Surveillance accrue
C'était une journée comme les autres. Du moins, je le pensais. Même ciel, même appartement, même réveil. Tout ne changeait pas en une nuit. Le voulais-je réellement ? Je me plaignais souvent de l'endroit où on m'avait envoyée. Le district 4. Une horreur pour une personne élevée dans la richesse et l'opulence. Et d'une certaine manière, je m'y sentais mieux que là où j'étais il y a encore un an. J'étais plus libre, dans ma tête du moins. Parce que j'avais déjà déçu ceux qui m'étaient chers. Ou dont je cherchais l'approbation du moins. J'en avais déjà payé les frais, que pouvait-il m'arriver de pire ?

Je me rendais bien compte que je changeais. Il fallait être idiot pour ne pas le remarquer. Mais personne n'avait accès à mes pensées, l'Agence n'avait pas encore inventé cette technologie, donc mon esprit n'appartenait qu'à moi. Et si je nourrissais certaines pensées rebelles, je me gardais bien de les partager à qui que ce soit... Ainsi, rien ne pourrait m'être reproché.

Ce fut sur ce constat que je m'activais. La routine quotidienne du matin, et direction le travail. J'étais plutôt de bonne humeur en ce jour, c'était agréable. Et c'est de bonne humeur que je partis un peu plus tôt que d'ordinaire. La paie était arrivé la veille et j'avais bien l'intention d'améliorer, petit à petit, l'appartement que je partageais avec mon nouvel époux. Quel meilleur moyen de faire du repérage que le marché ?

C'est ainsi que je me retrouvai devant une échoppe de miroirs. De l'artisanal. C'était assez joli, peut-être un peu trop chargé pour moi, mais le prix était attractif. J'en trouvai un à mon goût. Alors que je le détaillais, des voix me parvinrent. Un conflit entre un client et un marchand. Rien de bien inhabituel. Le marchand voulait vendre, le client ne voulait pas, ou voulait tenter un marchandage. Une habitude par ici. De temps à autres, je jetai un coup d'oeil à la scène à travers le miroir. Je m'amusai à me demander quel serait le vainqueur de cet échange.

Ce fut lors d'un de ces coups d'oeil que tout dérapa. Le marchand en vint à soulever le T-shirt que portait le client, dévoilant ainsi une arme. Je me figeai. Une arme, ici ? Cela ne voulait rien dire, n'est-ce pas ? Il semblait ennuyé, et ses yeux se posèrent sur moi. Ou plutôt sur mon reflet dans le miroir. Pour s'assurer que je n'avais rien vu. Mais je l'avais vu. Et il le savait. L'instinct de survie se réveilla et je m'enfuis à grandes enjambées.

Mes soupçons se confirmèrent : il était là pour moi. Car d'autres personnes prirent la fuite, mais c'était moi qu'il suivait. A coup sûr, c'était lui. Je le savais possessif, mon ex-mari, mais de là à envoyer un assassin pour me faire la peau, je ne m'imaginais pas qu'il en serait à ce stade.

Il n'arrivait pas à mettre de la distance entre nous. Il semblait surentrainé. Ou moi, sous-entrainée, c'était au choix. Une seule solution, la rame de tram. Elle était proche. Je parvins à m'y faufiler, et alors que le tram démarrait, je continuai assez rapidement vers le dernier wagon. J'avais cru être parvenue à le semer. Mais non. Car j'entendis des cris et une évacuation massive.

Peur et honte. J'avais peur pour moi, certes, mais aussi pour ces gens. J'allais être coupable de leur exécution. Un mercenaire, ça n'avait pas de sentiment, n'est-ce pas ? Qu'est-ce qui allait l'empêcher de tuer ceux qui auraient vu son visage ?

Je me retrouvai acculée au fond de la cabine, ressemblant probablement à une biche surprise par les phares d'une voiture. Il me parla, mais je n'entendis rien. Ou du moins je ne voulus rien entendre. Ou un truc du genre. La peur qui vous fait perdre tout repère, qui vous déconnecte de la réalité.

La peur fit place à la résignation. Je n'avais aucune chance de m'en sortir en vie. "Fais-ça vite, d'accord. Et laisse vivre les autres, ils n'ont rien à voir avec lui...", fis-je d'une voix étonnamment calme. Mon ex-mari. Abusif, violent et possessif. Une nouvelle victoire pour lui, j'allais mourir et il aurait satisfaction. C'était dommage, la journée avait si bien commencé...
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr

Revenir en haut Aller en bas
 
Surveillance accrue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 02. Les Survivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No choices :: Welcome to Heaven :: District Four-
Poster un nouveau sujet   Sauter vers: